Mathilde Burkel
Ostéopathe à Thonon-les-Bains
 
 
 
 

Ostéopathie et tête plate du nourrisson

26 Avr 2022 Mathilde Burkel Pédiatrie

Généralités

Le syndrome de la tête plate autrement appelé plagiocéphalie, est une déformation crânienne et fait référence cliniquement à une asymétrie crânienne. Elle touche directement la partie postérieure du crâne, avec une déformation de l'os occipital.

De plus en plus fréquentes, elles touchent environ 46% des bébés à l'âge de 2 mois. 

Elles sont de 2 sortes : 

Les plagiocéphalies postérieures d'origine positionnelles :

Un appui prolongé ou trop intense sur la partie postérieure du crâne des nourrissons risque d'entraîner 2 types de déformations principales (il en existe d'autres, mais nous nous intéresserons aux plus courantes) :  

  • La plagiocéphalie (B) : la plus fréquente (85% des cas), avec une pression qui s'exerce de manière asymétrique sur l'arrière du crâne, soit du côté droit, soit du côté gauche :
    • il existe un aplatissement d'un côté de l'arrière de la tête, 
    • une oreille qui part vers l'avant de ce même côté,
    • le front est lui aussi projeté vers l'avant, avec un oeil souvent plus ouvert. 
  • La brachycéphalie (C) : la pression est exercée sur l'ensemble de l'arrière crâne : 
    • l'arrière de la tête a perdu son arrondi naturel et s'est aplati pouvant donner dans les cas les plus sévères un aspect de "coup de hache" avec effacement de la nuque. L'aspect est bien visible de profil et en vue du dessus. 
    • le crâne est également plus large de face, du fait de la pression postérieure.

Les plagiocéphalies d'origine non positionnelles

Elles sont beaucoup plus exceptionnelles (1 sur 2500 naissances) et correspondent à une crâniosténose, c'est à dire une soudure prématurée d'une suture crânienne. Ces déformations crâniennes existent dès la naissance et sont facilement détectables après la naissance par le pédiatre, lors de l'examen post-natal. Elles ne sont pas liées à un quelconque positionnement. Un scanner 3D demandé posera le diagnostic. Et il n'y a pas d'autre traitement que chirurgical

Ici nous aborderons uniquement les plagiocéphalies d'origine positionnelles qui ne nécessitent aucune chirurgie et pouvant donc être traitées en ostéopathie et en kinésithérapie. 

Les différentes causes

Les plagiocéphalies d'origine positionnelles peuvent être provoquées par plusieurs choses : 

  • Pendant la grossesse :
    • une position atypique du bébé dans le ventre, notamment en siège, transverse, ou un engagement précoce dans le bassin 
    • une grossesse gémellaire 
  • Pendant l'accouchement :
    • l'utilisation d'instruments (ventouses, forceps, spatules)
    • une mauvaise présentation : en siège ou la tête qui ne fait pas correctement son extension
    • un temps de travail relativement long 
  • Après la naissance
    • un torticolis ou une rotation préférentielle : si le bébé tourne la tête qu'à droite, alors le crâne aura tendance à s'aplatir à l'arrière de ce même côté
    • une position prolongée sur le dos
    • une sur-utilisation de matériel inadapté pour laisser longtemps le bébé : cosy, siège auto, transat, matelas "cocoonants"...

Il est important de comprendre les causes de l'aplatissement de la tête, afin de mieux les prévenir, et surtout d'adopter les bons gestes. 

Et l'ostéopathie ?

Dans les premiers jours et premières semaines de vie, le crâne du bébé est très malléable et sa croissance rapide. C'est ainsi une période favorable afin de traiter efficacement ces déformations crâniennes. 

Contrairement à ce que l'on peut entendre, non ça ne passera pas tout seul

Plus la prise en charge est précoce, meilleures seront les chances de réduire l'aplatissement de la tête, car plus bébé grandit, plus le crâne se densifie, rendant la prise en charge délicate. 

Si la tête de votre bébé se déforme, il est important de rapidement consulter un professionnel formé à la prise en charge de ces déformations, non seulement afin de les mesurer de façon précise, d'en évaluer la sévérité, mais aussi de proposer une prise en charge adaptée

Le travail de votre ostéopathe sera global, à la recherche d'éventuelles tensions sur le crâne, ou à distance, pouvant être en lien avec la déformation. L'objectif sera de redonner une bonne mobilité aux zones contraintes, par l'intermédiaire de techniques douces uniquement

 

A noter : En cas de déformation sévère ou d'âge trop avancé (> 5-6 mois), un casque, autrement appelé orthèse crânienne, peut être envisagé. Dans ce cas votre ostéopathe pourra tout de même prendre en charge bébé mais plutôt afin d'en optimiser les résultats. 

Les conseils de votre ostéopathe

Tout d'abord, pour une efficacité optimale, il est important que les conseils donnés par votre ostéopathe soient appliqués en permanence, que ce soit par les parents, le reste de la famille, chez la nounou, à la crèche, etc. 

  • Limitez l'utilisation de cosy, transat, siège auto etc qu'aux sorties, et favorisez plutôt la motricité libre quand vous êtes à la maison.
  • De la même manière, évitez l'utilisation de cale tête ou de coussin anti-tête plate : laissez bébé tourner la tête librement
  • Evitez les stimulations lumineuses au plafond, préférez plutôt placer le mobile au niveau des pieds
  • Stimulez les rotations de tête des deux côtés, avec un object sonore par exemple 
  • Lors de l'allaitement au sein ou au biberon : alternez les bras pour stimuler les rotations de tête 
  • Dans la journée, sous surveillance, alternez les positions dos / ventre / côtés pour que l’appui de la tête varie

Pour toute question ou supplément d'informations, n'hésitez pas à m'écrire :) !


Articles similaires

Derniers articles

Catégories

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.